Association

En Suisse, les débuts de la pratique du kyudo remontent aux années soixante du siècle dernier. Des premiers groupes de pratiquants se forment dans les années septante. C’est en 1978 qu’est fondée la première association nationale, qui regroupe alors 16 membres.

L'essor du Kyudo suisse

Trois ans plus tard, déjà forte de 38 membres, elle reçoit le nom qu’elle porte encore aujourd’hui : Association Helvétique de Kyudo / Schweizerischer Kyudo Verband. A l’heure actuelle, quelque 150 membres pratiquent le kyudo au sein de plusieurs clubs régionaux. L’association organise régulièrement des stages nationaux, ainsi que des séminaires dirigés par des enseignants nationaux et internationaux.

Séminaires

L’association organise régulièrement des séminaires nationaux dirigés par des instructeurs nationaux et internationaux, ainsi que des taikai. Elle est membre de l’association faîtière européenne (Fédération Européenne de Kyudo – EKF) et internationale (International Kyudo Federation – IKYF) et associée à la Zen Nihon Kyudo Renmei (Association Japonaise de Kyudo – ANKF).

Engagement international

L’association suisse est engagée également au niveau international: c’est ainsi qu’ont déjà eu lieu cinq séminaires sous l’égide de la Fédération européenne, à Genève (1986), Martigny (1995, 1999, 2003) et de la Fédération Internationale à Macolin (2015) et un Taikai européen à Bâle (2002).

La pratique du Kyudo convient à tous les âges et aux personnes des deux sexes. Aucune aptitude particulière n’est requise pour découvrir le Kyudo et pour débuter dans un groupe de votre région.

Inter-
national

Association Helvétique de Kyudo

L’AHK régit les intérêts du kyudo au niveau national. Elle est reliée au niveau international à la Fédération Européenne de Kyudo (EKF), à la Fédération Japonaise de Kyudo (ZNKR), et à la Fédération Internationale de Kyudo (IKYF) qui est l’organe faîtier.

Fédération Européenne de Kyudo (EKF)

L’EKF a été fondée en 1980 et compte 15 fédérations nationales. Elle organise sous le regard de la ZNKR et l’IKYF chaque année des stages de formation et de perfectionnement selon les règles de la ZNKR, dirigés par des maîtres japonais.

A la fin de ces stages, les participants peuvent se présenter aux examens pour l’obtention des grades du premier au sixième Dan ainsi que du titre de renshi (instructeur). Les grades supérieurs ne sont actuellement délivrés qu’au Japon.

En plus des stages annuels, l’EKF organise un taikai (championnat) tous les deux ans.

Fédération Internationale de Kyudo (IKYF)

L’IKYF a été fondée à Kyoto en mai 2006. Elle compte 15 fédérations européennes ainsi que les fédérations américaine (AKR) et japonaise (ANKF).

Zen Nippon Kyudo Renmei

La ZNKR ou ANKF en anglais fut fondée en 1948 et possède son siège à Tokyo. Elle est composée des fédérations préfectorales japonaises de kyudo.

Sur la base des différentes pratiques et approches et des nombreuses écoles traditionnelles, la ZNKR s’est donné comme but de fixer les bases de la pratique du tir (Saho), d’harmoniser et d’unifier la pratique du Kyudo. De cet effort d’uniformisation de la technique (Shagi) et de formalisation des mouvements (Taihai), le tout basé sur l’étiquette (Rei), est né le «Kyudo Kihon», standard du kyudo en 4 volumes. Le premier tome «Kyudo manuel 1» est actuellement disponible en anglais et en français.

Comité

Président

  • Gérald Zimmermann

Secrétariat

  • Hansjörg Betschart

Communication

  • Patrick Schellenberg

Finances

  • Pierre Guillot

Controlling

  • Kathrin Humm

Traduction

  • Jean-Marc Serquet

Commission
technique

La Commission technique (Shidoiinkai) est constituée des plus hauts gradés de l’association. Elle se compose d’un directeur technique et de détenteurs du titre de Renshi ou d’un titre plus élevé. Tous doivent être membres actifs. Au moins un des membres de la CT doit être membre du Comité. La CT compte au minimum trois et au maximum cinque membres. Les membres de la CT encadrent les entraîneurs nationaux. La CT désigne son directeur technique et s’organise elle-même.

La Commission technique (Shidoiinkai) est constituée des plus hauts gradés de l’association. Elle se compose d’un directeur technique et de détenteurs du titre de Renshi ou d’un titre plus élevé. Tous doivent être membres actifs. Au moins un des membres de la CT doit être membre du Comité. La CT compte au minimum trois et au maximum cinque membres. Les membres de la CT encadrent les entraîneurs nationaux. La CT désigne son directeur technique et s’organise elle-même.

Direction

  • Gérald Zimmermann
    Kyōshi 6e dan
    Directeur
  • Jean-Marc Serquet
    Renshi 6e dan
    Directeur adjoint

Membres

  • Kathrin Humm
    Renshi 6e dan
  • José Berrocosa
    Renshi 5e dan
  • Peter Humm
    Renshi 5e dan

Shōgōsha

Titres: Shōgō

Toute personne qui se voit décerner l’un des titres (Shōgō) doit remplir les conditions suivantes :

Titre de Hanshi (Maître)

  1. A ce stade, le plus haut niveau de conduite, de dignité et de compétence est attendu, ainsi que les plus hautes qualités de discernement.
  2. Le candidat doit être titulaire du titre de Kyōshi (professeur) et d’un Hachidan.

Titre de Kyōshi (Professeur)

  1. Il est essentiel de posséder de la volonté, une grande compétence technique et un bon jugement, d’avoir de l’instruction et une bonne culture générale, conditions nécessaires pour enseigner le Kyudo. De plus, le candidat doit prouver par ses mérites qu’il est éligible à ce titre.
  2. Le candidat doit être titulaire du titre de Renshi (instructeur) et d’un Rokudan.

Titre de Renshi (Instructeur)

  1. Le candidat doit faire montre d’un tempérament ferme et être capable d’enseigner le Kyudo. De plus, il doit présenter des progrès évidents par rapport aux grades précédents.
  2. Le candidat doit être titulaire d’un Godan au moins.

Les paragraphes suivants sont extraits du Règlement des examens de la Fédération Japonaise de Kyudo (Article 11) , édicté le 15 septembre 1953.

Shōgōsha – Les hauts gradés de l’AHK:

  • Gérald Zimmermann
    Kyōshi 6e dan
  • Jean-Marc Serquet
    Renshi 6e dan
  • Kathrin Humm
    Renshi 6e dan
  • José Berrocosa
    Renshi 5e dan

cont.

  • Peter Humm
    Renshi 5e dan
  • Charles-Antoine Masset
    Renshi 5e dan
  • Martin Schwab
    Renshi 5e dan
  • Ikuko Yonei
    Renshi 5e dan

Documents &
Formulaires

Documents

Statuts de l'association
03/2015
Télécharger
Règlement de l’association
09/2019
Télécharger

Formulaires

Formulaire d'inscription à l'association
Télécharger