La technique de tir ainsi que la construction successive des positions et mouvements du Kyudo sont décris en détail et constituent la base d'un enseignement harmonieux.

Les façons de se tenir et de se mouvoir (kihontai) sont reparties en postures de base (kihon no shisei) et mouvements de base (kihon no dosa). Certains mouvements peuvent être effectués dans la forme debout ou à genoux.

Se tenir debout, marcher, se tenir assis, tourner, se lever et s'asseoir sont réglés uniformément, de façon à permettre un déroulement harmonieux et un mouvement d'ensemble du groupe.

Hassetsu

Hassetsu, les huit étapes du tir, doivent former un cycle complet, sans coupure. On peut comparer le tir à une tige de bambou qui comporterait huit nœuds. D'une part on peut considérer qu'il y a huit nœuds indépendants, d'autre part qu'ils sont liés entre eux et qu'ils ne forment qu'une seule et même tige.